Compoix de 1580 et de 1638

 Entre le XIVe et le XVIIIe siècle, un compoix est une sorte de cadastre rudimentaire, avec description, arpentage et estimation de toutes les parcelles, dans les régions françaises de langue occitane…. Ces registres fiscaux n’ont dans un premier temps que vocation à répartir entre les membres de la communauté le montant de l’impôt dont elle est chargée de plus en plus régulièrement… Ils sont une source de données capitale pour la connaissance de l’histoire rurale en Languedoc ». (Extrait de Wikipédia).

Pour la « paroisse de Saint Martial » deux documents, datés de 1580 et 1638 existent aux archives départementales du Gard à Nîmes. À travers l’exploitation de ce type de document, il est donc envisageable d’appréhender la vie de Saint Martial à cette époque (l’Ancien régime) et permettre ainsi de valoriser une étape de son histoire. Tel est le but final recherché.

Dans cette perspective, un premier chantier a été entrepris en 2014 avec le concours de l’association des généalogistes Aigoual Cévennes de Valleraugue (AGAC). Il a consisté à numériser le document archivé (près de 600 pages) puis à réaliser la transcription de ce premier compoix, terminée à ce jour. Il permet d’esquisser l’occupation du territoire de la « paroisse de Saint Martial ».

Un second chantier a été entrepris en 2017 qui a consisté à numériser puis à transcrire ce deuxième compoix daté de 1638, aboutissant ainsi à construire une image assez complète du territoire du paysage de la paroisse de Saint Martial sous l’Ancien Régime.

Ainsi, deux publications rendent compte de ce travail dans deux documents de 180 pages et 235 pages.

Voir Résumé / Sommaire / Bon de commande dans les dépliants ci-après :

Compoix de 1580

Compoix de 1638 

Voir ci-après également un exemple de description d’une propriété en 1580 :

celle de Valentin Boudon dit Roquet du mas de Montsummuech.

(texte original et sa transcription).

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

c_st_Martial_159

Le Mas de Montsummuech
Valentin Boudon dit Roquet

Premièrement une pièce au dit mas
Appelée la combette, yssartet lyssartade
La bouzigne dans laquelle pièce sont
Les maisons de son habitation contenant
Maison trente-quatre Canes deux pans,
Courtil et four cinq dextres, Hermes
Trois dextres, jardin sec, Canabières
Fruyitiers un quarton quinze dextres,
Castanet, yssartiel, labourives et
Fruyitiers vingt-deux Cestérées trois
Quartons cinq dextres, labourives,
Fruyitiers cinq Cestérées deux quartons
Outre rochers. Confront du
Chef l’Aiguevers du serre de la bousio
Du pied en deux parts le chemin allant de
Sainct Roman à Vannières et en forcage
Barthélémy Bastide, Margarita Carrieresse
Mariés, d’un côté les Hoirs de Loys
Gervays et en équerres Antoine Ducros,
D’autre côté la dite Carrieresse et en caisse
Antoine Rigail. Extime une livre
Dix-huit sols.

c_st_Martial_160De plus une pièce de terre appelée la borye
De lalbizon contenant cazal ruiné,
Labourive deux Cestérées deux quartons,
Pré, fruytiers une cestérée un quartonSept dextres, terres Hermes quatre Cestérées
Deux quartons. Confront du chef en pointe
Et d’un côté les terres indivises avec
Les hommes du dit lieu, du pied le valat et
En équerre le pré de Jean Gervays, d’autre
Côté Antoine Ducros serre au milieu.
Extime une livre quatre sols.

Plus une pièce de terre au terroir de la
Cabanele contenant Castanet trois Cestérées
Deux quartons dix dextres. Confront
Du chef puis d’un côté Antoine
Rigail. Estimé deux sols.

Plus une pièce appelée bobelettes contenant
Castanet et terres Hermes six Cestérées
Seize dextres. Confront du chef laiguevers
Du serre du pied Guilhaume Boysson
D’un côté Antoine Rigail, d’autre côté
Le dit Rigail et Jean Michel. Estimé
Un sol huit deniers.

Plus une autre pièce de terre appelée l’Euzière
Del Bizal, la Tailhade et de Ranc del cade
Contenant eulzière, Castanet, yssart, terres Hermes
Vingt-six Cestérées deux quartons douze dextres.
Confront du chef laiguevers du serre del ranc
Del cade et en équerres avec Antoine Rigail,
Du pied le chemin allant de Sainct Roman à
Vannière, d’un côté Guilhem Boysson et
Margarite Fournière, Jean Michel et
Le dit Rigail en équerres, d’autre côté Guilhem
Boysson et le dit Rigail en équerres. Estimé
Dix sols.

Plus un tiers d’une pièce de terre appelée
Lou castanyer de Gély sur les plans sous
Laquelle est indivise avec Antoine Rigail
Marguerite Fournière. Confront et désigné
Au titre d’Antoine Rigail. Estimé pour
Son tiers quatre deniers.

Plus une pièce de terre appelée la Vigne
c_st_Martial_161Contenant pré un quarton dix dextres
Hermes vingt-huit Cestérées Trois quartons
Sept dextres. Confront du chef avec les
Autres terres indivises Aiguevers du serre

Au milieu du pied en pointe le consfours
Du vallat d’un côté Antoine Rigail, d’autre
Côté la metjarie de la Vigne et terres
De Jean Combe, vallat au milieu. Extime
Cinq sols quatre deniers.

Plus un tiers de la metjarie de la Vigne
Contenant une terre Hermes huit Cestérées douze
Dextres, indivises avec Antoine Rigail et
Marguerite Fournière et Jean Michel.
Confront du chef laiguevers du serre
Du pied en pointe d’un côté ses dites
Terres, d’autre côté Jean Combes.
Estimé deux deniers.

Plus une terre de la metjarie del ranc
De las gardies indivises avec Antoine Rigail,
Marguerite, four, avec Jean Michel, au
Titre d’Antoine Rigail désigné et confronté
Le dit tiers. Estimé quatre deniers.

Plus autre pièce de terre appelée la combe
De la rancarède contenant molière quatre
Dextres, Castanet, terres Hermes, rochers
Trente-deux Cestérées. Confront du chef
La dite metjarie de las gardye, du pied le
Chemin allant du dit lieu à Vannières,
D’un côté les terres de Jean Michel,
D’autre côté Jean Combe et Guilhem
Boysson. Extime deux sols huit deniers.

Plus autre pièce appelée l’hortal, le
Jardin sous le chemin. Contenant jardin
Arrosable seize dextres, vigne deux
Quartons onze dextres, Canabière
Labourative, fruyitiers deux Cestérées
Un quarton seize dextres. Confront
Du chef ses autres terres chemin allant
De Sainct Roman à Vannières au milieu,
Du pied d’un côté Antoine Rigail
D’autre côté Loys Viala et Catherine
Carrieresse. Extime treize sols deux
Deniers.

c_st_Martial_162Plus autre pièce de terre appelée
La fanette et lou combal contenant
Castanet, yssartiel, eulzière dix
Cestérées deux quartons une dextre.
Confront du chef avec le chemin allant

De Sainct Roman à Vannières, du pied Loys
Et Jean Viala, d’un côté le dit Viala,
Antoine Rigail et Catherine Carrieresse,
D’autre côté le demi-vallat de las
Frégiere et en équerres Antoine Rigail.
Extime seize sols.

Plus autre pièce au terroir de Lubac
Contenant Castanet, Bosc, terres Hermes
Six Cestérées, trois quartons. Confront
Du chef et d’un côté Antoine Ducros,
Du pied Antoine Rigal, d’un côté
Balthazar Emenard. Extime un sol
Six deniers.

Plus autre pièce appelée Campredon
Et lubac contenant Castanet et Bosc
Huit Cestérées outre rochers. Confront
Du chef et d’un côté Antoine Rigail
Du dit chef Mre Balthazard Emenard,
Du pied le demi-vallat de las fréguière,
En équerres Jean Fourcal, Pierre Ubac,
D’un côté Mre Antoine DesMartins en
Équerres, d’autre côté en équerres le dit Forcoal.

Extime onze sols trois deniers.
Plus une pièce de terre appelée Aire fornié
Labricaix appartenance de Liron, contenant
Herbage, debnois, terre Hermes deux cent septante
Cinq Cestérées trois quartons. Confront du chef
L’Aiguevers du serre de Liron, du pied Valentin
Boudon et un peu Jean Gervays, d’un côté
Faisant contour laiguevers del serre de Vannière
Et en équerres les terres indivises des
Hommes de Campduran et le grand vallat
Descendant de Liron, d’un côté le dit Boudon en
Glissant …….au milieu et Antoine
Ducros Aiguevers du serre au milieu.

Plus autre terre appelée lou travers de
La fage en forcage. Contenant herbages,
Cent sept Cestérées un quarton treize
Dextres. Confront du chef laiguevers du serre
Del rac del bisal et l’herme de la fournelade,
Du pied le vallat en pointe en les terres
Indivises des dits hommes de Campduran
Et avec les terres de Jean Gervays et
Hoirs de Loys Gervays lesquelles deux pièces sont indivises par douze onces
Un quart Guilhaume Boysson, deux
c_st_Martial_163Onces trois quarts Margarite Fournière,

Deux onces trois quarts et le dit Valentin Boudon,
Trois onces un quart pour le dit, trois onces
Un quart pour la part du dit Boudon de ses deux pièces
A été Estimé une livre six sols

Somme sept livres douze sols cinq deniers.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.